FOXY BRONX

QUEENS OF EVIL

David, un jeune routard, porte assistance à un ombrageux vieillard tombé en panne au bord de la route. En guise de remerciement ce dernier lui crève un pneu de sa moto. Après avoir réparé son engin, David se lance à la poursuite de la limousine du vieil homme mais ce dernier décède tragiquement, après avoir perdu le contrôle de son véhicule. La nuit tombée, pour échapper à un contrôle de police, notre motard trouve refuge dans une cabane au fond de la forêt. A l’aube, il fait la connaissance de trois ravissantes soeurs qui lui offrent l’hospitalité dans leur loft lounge et cosy, perdu au fond des sous bois. Succombant au charme des jolies naïades, comme envoûté, notre beatnik romantique semblera dès lors perdre toute notion du temps qui s’écoule, en plongeant dans un tourbillon de bonheur et d’insouciance. Sourd aux supplications de la plus jeune des sirènes, l’enjoignant à s’enfuir au plus vite, il renoncera ainsi à quitter l’édenique chaumière. En parvenant à séduire tour à tour les trois jeunes femmes, à l’image d’un damné ayant cédé son âme et une profonde part de lui-même aux divines ensorceleuses, David cellera tragiquement son sort, désormais intimement lié jusque dans la mort aux trois démones angéliques.
Réalisé en 1970 par Tonino Cervi, Il Delitto Del Diavolo (Les Sorcières Du Bord Du Lac) est à classer dans la catégorie des films fantastiques contemplatifs très soignés dans leur mise en forme. L’intrigue, particulièrement longue à se développer et un peu chiche en péripéties, mise avant tout sur la suggestivité, les émotions, les envies, les contradictions et les non dits des différents personnages feministes aux caractères tous finement étudiés. La photographie léchée, la mise en scène onirique et l’esprit très conte de fées du scénario concourent également à la réussite de ce joli petit fim d’auteur psychédélique transalpin.
On notera enfin ici pour l’anecdote que le héros beatnik Ray Lovelock, cheveux au vent, en digne émule de Peter Fonda dans Easy Rider, interprète les deux chansons folk du film.

QUEENS OF EVIL

QUEENS OF EVIL

QUEENS OF EVIL

QUEENS OF EVIL